Artist: 
Search: 
Reddit

Rohff - Rap Info lyrics

Rap info, et le hardcore monte d'un grade.
Rebeu, renoi, gitans venus tout droit de Belgrade.
Ça s'dégrade à tous les stades, c'est l'esclavage moderne.
De nos jours faut des femmes pour monter dans la mi-stade.
L'import-export de pute des pays d'l'Est,
Bénéfice net pour des proxénètes égoïstes en temps d'sieste.
Sachant que d'puis Vincennes à porte Clichy,
Ils tapent un black à son mec qui fait clap pour pas être un ien-cli.
Les trav' ont la cote de place Clichy au bois d'Boulogne,
Les schlacs ont l'bilan trop crade, sous crac à Stalingrad,
S'étant allongé, boulevard Sébastopaul matte-là.
Les SDF allongés, sur l'béton leur matelas.
En plein hivers de plus en plus de meurtres de viols dans les pages Faits Divers.
Député maire corrompu relax et bien couvert.
Dans nos rues les jeunes savent plus s'qu'ils font,
Pour 300 sac ça bute sec un convoyeur de fonds.
De grosses organisations, tah ! les films d'action sur on fout railler.
De quoi faire un coup d'état, fumer pour railler.
Des fourgons Brinks tapés au lance-roquettes
Des roquettes aux restos sans licence c'qui s'finissent en rackette.
Le taux de violence s'accroît sans convalescence,
Les bastos de 9mm, rien qu'ça sent l'essence c'est paro !
Les parrains qui portent un par un des parents,
Ignorants qu'leur fiston nettoie l'terrain.
Protège tes reins, si t'as choisi l'profil de voyou,
Même les gros bonnets s'fond détrôner dans l'biz des machines à sous.

Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi.
Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi.

J'rap formellement, pas d'serment, t'es un gros PD si tu crois qu'j'mens, sincèrement.
Rap info : suite des événements.
Toutes les banlieues sont calibrées, comme la suite des événements.
Le gouvernement, arrive au bout d'son avènement.
Avec l'ouverture des frontières, l'arrivé d'l'Euro, la garo s'fait remplacer par l'Haya,
L'Haya par la coke, la coke par l'héro,
Des feuilles on passe à la paille, c'qui arrange ceux qu'aiment pas l'héro.
S'ça s'déroule bien, y'auras plus de drogue, des armes,
De trafics, de drames, de meurtres, de perpet', de larmes.
Même celle qui nous ont mit au monde s'dévergondent, à chaque seconde.
On enregistre autant d'pertes que c'perm qui fait condre.
C'est chaud c'est d'jà la crise, ça s'corse.
Maint'nant t'as des enfants qui t'lavent ton pare-brise de force.
Même mon job faut dire quand j'peux j'donne, sinon casse toi, c'est pas Bangladesh !
Ya du taff au marché, vas braquer sinon bouge toi, comme toi j'suis dans la desh !
Les mains dans les poches en saison sèche,
Plus d'une corde à mon arc mais du mal à mettre à gauche quelques flèches.

Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi. Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi.

Trop d'drames, trop d'peines, générique sirène, c'est la routine,
J'suis qu'un bébé qui a survécu la tétine à la titine.
Hômage aux mesquines, Ibrahim Ali, Malik Housekil,
Sans pitié, à trente sur un îlotier ou un skin.
Faudrait faire qu'un comme la Corée, tous sinchro comme une choré,
On fait vibrer l'peuple, comme l'équipe à Roger.
On m'donne des miettes à picorer, j'ai rien dans l'ventre
Et tant que les porcs en caisse sont décorés alors qu'ils ont rien dans l'ventre.
On m'dit d'tolérer l'interdit, d'accepter Freddy Mercury.
Que des pur-sang accrocs d'juments dans mon écurie.
Au fur à mesure les jours défilent, l'Chaytane s'faufile,
Du monde écoeuré, fumer ces fumiers, pédophile de curé !
C'monde est perverti, infecté, snob, stéréotypé, extraverti.
On vénère le péché, pourtant avertis.
Les faits réels, qu'j'les dise ou pas ça changera pas.
Tu m'crois pas ? Dans dix piges on en r'parle.
Inch Allah cette fois-ci, avec des gilets, encore plus J nan ?
Carotte au keuf que des J9.
J'te parle en plus de carte de séjour, pour les zin-cou du de-blé,
Aucun amour pour vos paysage de champs de blé.
Ya d'la place d'après c'que j'ai ret'nu des cours de géo, si c'est pour mettre la pression,
On prendre pas la fuite comme Marie-Jo aux JO.
Pas l'temps d'délirer, l'heure est grave.
C'est important d'resituer, le monde d'enculés,
Dans l'quel on s'voit obligés, d'évoluer.

Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi. Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi.
Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi. Rap info, vrai ou faux,
PPDA ne dit pas tout, c'est chaud comme une info,
Que des trucs de fous, rien n'est plus comme autrefois,
Pour pas dev'nir fou, faut, garder la foi.