Download

MC Jean Gab'1 - J't'emmerde (2003)

video played 734 times
added 6 years ago
by hiphop4life92i
Rate:
Translate: 

MC Jean Gab'1 - J't'emmerde lyrics


Certains m'appellent le nettoyeur, mais j'opterais pour le fossoyeur, car j'aime remuer la merde,
J'ai collé mes frolos avant de rentrer dans ce biz - go, alors pas besoin de potos,
J't'emmerde, j't'emmerde, et j't'emmerde,
Et pour commencer, égratigner ceux qui soit- disant font danser,
Tête à cloche, ou bien X sans nous pourraient pas becter, te glisseraient leur langue dans dans ta fente,
pour faire des mix tape made in France, quand tu viens guincher, ramène tes guiboles rincées,
Eh, t'as plus rien de Français, alors monsieur dit à la "one again" change de skeud,
Et n'viens pas tu connais l'underground, t'es plutot fashion, alors action, j't'emmerde et j't'emmerde,
Marquer avec frelo, t'es pas Romano, mais en bikini Solo,
ton pater, un tas d'fric, c'qui t'évite le rififi avec les schimdts.
Des squats! t'en as qu'l'odeur et rien d'un assassin.
Enfance dorée, c'est l'hopital qui se moque de la charité, shoote toi, chouf toi dans une glace,
Car c'que tu vois c'est dégeulasse, eh re-noi, oups !, t'as rasé tes tifs, Babylone
J't'emmerde, j't'emmerde et j't'emmerde,
Quant aux "narvalos" de la nation,
Leader qu'sur haut-parleur, sachez que le hip-hop,
C'est pas seulement faire des gribouillis sur un muret,
Et s'faire tâlter par les calcoups de la ferro comme un furet,
F.M.P Fanfaron Manager par une Pute,
Encore un coup foireux comme le B.O.S.S, Boular Organisé qui Suce et Sniffe,
Authentik sur papelar, alors qu'ces deux là voulaient se rentrer dans le lard,
Eh tout n'est pas si facile, qu'est ce t'attend pour le foutre au feu et t'foutre au feu,
Critique la soupe, il faut les croûtons qui vont avec, eh, et même si y'en à qu'un qui sort des briques,
Et l'autre Tos qu'à guenlander 30 piges pour vendre du shit, c'est arrivé près de chez toi, ouais ma gueule,
Carrément sous ton nez, l'argent pourri les gens, c'est plus un sentiment
Hé, bien sûr j'vous emmerde, j't'emmerde, j't'emmerde, et j't'emmerde.


Refrain x2 :
Joue les cakes, joue les "one again", joue les cons, j'reste concret, directe c'est la guerre,
Joue les braves, joue celui qui sait, ah mais t'ommet la vérité sur toi, moi, j'la connais.


Kossity, rude boy, faut qu'il prenne une baffe pour qu'il comprenne, this is it, this is it
Grande saucisse, parle si bien de ses sosies dans ses chansons, un zguegue, sseuf,
Et pourtant il prend du côté pile, y'en a qui ont l'emballage mais pas le contenu,
Et ce qui gigote dans ton calcife, c'est aussi chétif que chez "Garbitt",
J't'emmerde, j't'emmerde, et j't'emmerde,
Honneur aux dames, la migale ?
Non la tronchonneuse, avant de donner des leçons,
Regarde avec qui t'as fais un rej'ton, mais si, et si seulement t'avais pas baisser ton froc pour en arriver là,
Eh ouais c'est vrai ce jour là t'en avais pas, et si, avec des si, malheureusement j'coupe du bois,
J't'emmerde, douze, et pas un cerveau , fallait qu'on revienne, quitte à collabo avec l'autre facho,
J'en place une spéciale pour toi, Pierpoljako,
J'sais pas chanter mais j'sais bien ratonner
Car tatouté tu l'es encore, et v'là l'envers du décor, et l'comble du raciste, c'est d'tringler c'qui l'rebute.
J't'emmerde, j't'encule et j't'emmerde,


Rappel-toi le mélancolique.
Tu fais dans la purée Mousline, car pour un muslim, t'aurais dû déjà changer de blaze,
Ça sent le gaz, Allah Ouakbar, la première qualité d'un muslim c'est d'être humble, et tu l'es pas,
Et sache que la religion n'est pas un sprint, mais une course de fond,
Alors pense à ceux qui pratiquent depuis 20 ou 40 ans, et qui n'en font pas tout un boucan
Remarque, ils l'ont marqué, tu s'ra pas une icône, et si seul, l'être suprême juge,
Alors la Sky - roulette, sacrilège, Bismillah, j't'emmerde, j't'emmerde et j't'emmerde.


Refrain x2


Booba, Booba, mon petit ourson
Et nique sa mère la réinsertion, même pas re-noi même pas rabza,
Juste une jaune d'oeuf mal ssé-ca,
Terrain miné, tu t'défourailles à coup de popgun, Paris c'est pas Top Gun,
N'est pas l'zaheff, moi aussi j'écoute Polnareff, houhouhouhouhou, et dans mes chiottes,
J'ai pé-cho ton flow, et j'baise sur du Gilbert Bécaud,
P'tain quel rime de batard, mais, c'est qui qui jappe comme ça,
Eh, plutôt timide pour un pitt, un epagneul sorti tout droit de la S.P.A,
Eh, t'aurais blazé le Mick Bacardi, ça t'aurais pas titiller, tu tapes une coup à gauche, un coup à droite,
Ça y est, v'la les super crew, bambam bougli down, chaka chaka, on y comprend q'dalle.
Quant aux crocos, qui m'ont pompé "j't'emmerde", sachez que j'me souviens du 1er et pas du 2eme,
Tchit Tchit,


J't'emmerde, la syphillis dans le rap ça fait bizarre,
Et pour bronzer je crois que t'as besoin d'une passoire, vu que je m'arrête pas là,
Repete apres moi.
Ambiance scandale, danse de pédales, sentez bien la chaleur, dans ton cul.
Marseille, ça pu, c'est sale, pas vrai ? Et ton art de rue est bien propre, doudoune au soleil,
Et 306 cab à paname sont obsolètes, "street life", eh, c'est ça ma couille,
Balance ta cendrillon du ghetto sur l'trottoir, la Fonky Family c'est fini.
Et pour les pseudo indépendants, tous signés en maison de skeud,
S.H.E.R.Y.O, rap d'immigrés à bon dos, tu defie p't'être X-Or , c'qui fera pas de toi un cador,
King de la récupe et sans réput', ta révolution c'est Virgin, le pognon,
On sait même pas si c'est un râclot ou un cageot, eh tu te prends pour le nombril du monde,
Alors que t'en ai que le trou du cul, continue l'impro,


Tellement de trous de balle qui parlent de rue,
À croire qu'c'est tous des S.D.F, mais y'en a pas Bezef, en bref,
Mc Jean Gab'1, n'est pas une putain, retiens le bien, j'te l'avais dis ma gueule, tin-tin-tin.


  • COMMENTS