Artist: 
Search: 
Reddit

Abd Al Malik - Saigne lyrics

Derrière le statut, le vêtement,
la couleur de peau
n'est-ce pas qu'on est tous semblables tous?
Les mêmes préoccupations :
Qui suis-je ?
Où vais-je ?
Que n'ais-je ?
M'aime-t-il ?
M'aime-t-elle ?

C'est pas exagéré, de dire que je suis mort.
Je suis allongé là à même le sol et je me demande encore, pourquoi m'aimait-il pas ?
Pourquoi est-ce que ils me regardaient tous comme ça ?
Les policiers diront que le coup est parti tout seul, que... que je me debattait quoi !
C'était censé être un simple contrôle parce que...
sur la route je roulais un peu trop vite mais j'étais habitué à ce tempo de vie.
Et puis je pensais à ma fille .
Je lui avais dit à ce garagiste,
que si je roulais sans plaque,
j'allais avoir des blêmes.
Il m'a dit :" vous êtes parano m'sieur, je vous arrangerais ça demain! il y aura plus de problème ".
Et moi, et moi je l'ai cru avec ma tête de noir, de cas social.
C'est dingue quand même!
Mon pays d'origine je le connais même pas.
Et franchement je pense, je parle, je rêve et je respire en français !
En français, je pleurs, je ris, je crie, je ...

Derrière le statut, le vêtement,
la couleur de peau
n'est-ce pas qu'on est semblables tous ?
Les mêmes préoccupations :
Qui suis-je ?
Où vais-je ?
Que n'ais-je ?
M'aime-t-il ?
M'aime-t-elle ?
Pour ce pays, comme celles et ceux qui ont fait la guerre.
Comme celles et ceux qui ne savent pas dire "je t'aime", "je" ...

Quant il est arrivé avec sa belle caisse,
je me suis dit :" encore un de ses nègres qui va me prendre la tête"
Mais, mais il était, je dois le dire, assez courtois
et même franchement carrément sympa !
Je me suis dit que c'était bête de penser comme ça
parce que ce type il avait pas fait d'histoire.
Il était juste comme moi :
Un simple passager de l'Orient-Expresse du destin,
sauf qu'il était noir.
Et ça , ça enlevait rien !
J'ai même fait mon travail avec plaisir.
Faut dire que c'est rare les clients prévenants,
en plus qui vous font rire.
Je lui ai dit de repasser le lendemain pour lui visser sa plaque ...
Mais il voulait absolument partir de suite voir sa fille je crois.
Ils sont très famille les blacks vous savez !
Vous comprendrez que ça ma foutu un coup quand,
quand j'ai appris que le mec était mort sur le coup !
Je suis sans doute la dernière personne à avoir rit avec lui, à avoir été cool avec lui avant avant qu'il ne
avant qu'il ne ...

Derrière le statut, le vêtement,
la couleur de peau
n'est-ce pas qu'on est semblables tous ?
Les mêmes préoccupations :
Qui suis-je ?
Où vais-je ?
Que n'ais-je ?
M'aime-t-il ?
M'aime-t-elle ?
Pour ce pays comme ceux et celle qu'y ont fait la guerre
Comme ceux et celles qui ne savent pas dire je t'aime, je...

Déjà quand j'étais aux antilles,
ça me soulait grave de voir ces noirs et ces arabes qui foutaient le merde quoi !
Mais c'est pas pour ça que j'ai voulu être flic!
C'était une vocation je crois!
La métropole c'est spécial
mais je m'y suis vite fais.
Un bon flic c'est obligé,
Ca doit s'adapter!
J'ai fais pas mal d'arrestation , des gens méchants et vraiment dangereux mais,
le plus étonnants c'est que c'est à nous que le civil en veux !
Bon c'est vrai qu'il y a des collègues qui sont pas cool mais c'est comme partout.
Ta des gens bien et des fous
mais ca , va va l'expliquer à ce gars dans sa belle voiture qui roule comme un dingue
parcque parcequ'il doit l'avoir voler en plus !
Il s'est arrété brusquement bizzarement alors alors j'l'ai pris en joue
et et mon collègue qui arrêtait pas de me dire qu'il voulait de faire du bougnoule
alors ça plus toute la tension , plus toute la violence qui règne autoure de nous
je me suis dit que j'avais jamais tirer en vrai Quand ...
(tire d'un pistolet)

Derrière le statut, le vêtement,
la couleur de peau
n'est-ce pas qu'on est semblables tous?
Les mêmes préoccupations :
Qui suis-je ?
Où vais-je ?
Que n'ais-je ?
M'aime-t-il ?
M'aime-t-elle ?
Pour ce pays comme ceux et celle qu'y ont fait la guerre
Comme ceux et celles qui ne savent pas dire je t'aime, je...

Ce morçeau est didié à San
qui est parti l'année
dernière victime d'une bavure !
Je dédie ce morçeau aussi
à tous les géthos martyrs de mon quartier.
Le neurf...