Download

113 - Hold Up (Live) (feat. Intouchable)

video played 834 times
added 7 years ago
by hiphop4life92i
Rate:
Translate: 

113 - Hold Up (Live) (feat. Intouchable) lyrics


J'suis postiché, j'ai les mêmes cheveux qu'Dalida
La barbe de Fidel Castro et un gros beretta
La gabardine de Columbo, les lunettes d'Elton John
Et la dégaine distinguée des frères Dalton.
Les lieux sont repérés, 9 H devant la banque,
J'suis devant le sas, je sonne et je rentre,
J'fais la queue comme tout le monde,
Mes potes m'attendent 2 rues plus loin,
J'suis opérationnel dans 30 secondes,
Je guette le vigile qui m'regarde bizarre,
Je m'approche de lui et j'lui dis qu'est-c'que tu veux connard ?
J'lui mets un coup de plafond
Et direct j'lui sors mon arme,
Je braque la grosse pute qui s'trouve derrière le comptoir:
Ferme ta gueule, on va pas en faire toute une histoire.
D'ailleurs ouvre le sas y'a mes potes sur le trottoirs,
Je sors les sacs de sport en un temps record,
J'veux juste l'oseille et dans 5 minutes je sors.
Refrain:
On fait notre entrée dans la banque
Sans faire toc-toc-toc
113 / Intouchable, ferme ta gueule, c'est un hold-up !
On braque, charge les sacs et on décolle,
La main sur la détente, tu seras pas l'seul à embrasser l'sol ( x 2 )
Démon / AP
Montre en main tout est OK
J'suis pr't pour le feu d'artifice concentré dans mes pensée, remarque
L'entrée des artistes, artistes cagoulés,
J'donne l'ordre que tout l'monde s'mette à terre,
J'tire une fois en l'air, c'est bon on a le feu vert.
Monsieur le directeur, on vient relever les compteurs.
On va passer 1 heure à attendre les inspecteurs,
Assez parlé, et passons aux choses sérieuses,
J'ai pas l'temps de m'attarder, chaque seconde me sont précieuses,
Pendant qu'on est dans les temps, je m'occupe de l'argent de surface, du
Travail de pro, t'inquiète, on laissera pas de trace.
J'remplis les sacs à bloc et là la pourriture veille,
Si Ça tourne au drame, on va laisser des cervelles.
Direction la salle des coffres, j'emmène le directeur au sous-sol,
Mais là y'a un p'tit problème c'batard veut pas cracher le code.
Obligé de le sequester car y'a refus d'obtempérer,
Il a fallu que je lui fasse des photos de sa femme ligotée,
Je prends en otage un client qu'a voulu faire le justicier,
Canon sur la tempe, refais plus ça, sinon j'vais t'tuer,
De ce hold-up on en chie, ça risquerait de finir en boucherie,
Y'a plus de temps à perdre, on s'dirige vers la sortie,
Je remonte les escaliers, les sacs chargés on peut y aller,
Je crois qu'les gars on a touché, un très gros paquet de billets,
Mais j'allais oublier, j'prends le directeur pour couvrir la fuite,
Ne paniquez pas on va l'lacher sur le périph'.
OK on s'barre, dans les sacs plus de 100 barres, je préviens le D,
Le M qui sont restés à l'écart, à la sortie de la banque, on se précipite vers
La planque, le D est prêt à partir avant qu'il y ait une descente,
Y a rien qui manque, non ! Le D est là ? Ouais ! Le M est là ?
Ouais ! La pourriture ? Ouais ! Le colonel ? Ouais ! Ouais !
Refrain
Dry
Après une entrée surprenante, une sortie plutôt fracassante,
Mes membres en attente, dans l'attente d'une couille imminente,
J'garde le contact,démon One plus que 10 secondes,
Plus qu'un sac Gros.
Juste assez de temps pour finir ma blonde,
Ils ont l'air chargés, je pense que le coup a marché,
Dry au volant, je vous conseille de vous accrocher,
Freins à main, tête à queue, trace avec mes complices, VR6,
Compteur 2, 3, 4 et j'sème ta police, j'reprends le volant,
Sans avoir fait de contrôle technique,
Mais cette fois-ci moi j'fonce dans le tas,
Si Ça se complique.
Ici le M pour le D, première à droite, keufs à 500 mètres...
Eh ! Y'a d'la poucav ou quoi ? Ces PD's bouchent le périmètre ,
Chronomètre à la main, fusil à portée de main,
Personne nous freine car par les quai, moi j'connais le chemin.
Refrain.


  • COMMENTS